CREATION DE DEUX DEPARTEMENTS COMPLETS (5 ans) DE CHINOIS (Zh/E) ET D’ARABE (Ar/E) DES SEPTEMBRE 2015, A LA FACULTE DE TRADUCTION ET D’INTERPRETATION DE L’UMONS

LES ETUDES EURO-MEDITERRENEENNES et EURO-ARABES
 UNIVERSITE DE MONS

Prof . SAFAR et son équipe

Depuis 1978 les études euro- méditerranéennes et arabes existent à l'Université de Mons – Hainaut (UMH), à la Facultés d'économie, celle de Psycho-pédagogie et à l'Ecole d'Interprètes Internationaux (intégrée aussi à la Haute Ecole du Hainaut).


Le Centre d'Etudes arabes (CEA) dont les statuts ont été publiés au Moniteur au début des années '80 est né, peu de temps après le Département de langue et de culture arabes (DLCA) de l'Ecole d'Interprètes Internationaux.

Depuis lors, de nombreuses sections sont nées en Relations euro-méditerranéennes, en langues, en traduction / interprétation de conférence arabe-français-anglais, en négociation multilingue centrées sur les pays tiers-méditerranéens, en NTIC et industrie de la traduction à partir des langues européennes vers la langue arabe et vice-versa.
Des diplômes universitaires sont délivrés dans ces différentes spécialités et des études de troisième cycle DES, DEA.. sont dans la plupart des cas ouverts au public.


De nombreux travaux, près de cent notes de recherche et des dizaines de mémoires de fin d'études (de licence et de DES/DEA) ont été préparés dans le CEA ou le DLCA, que ce soit sur les relations euro-méditerranéennes ou sur des questions économiques, sociales, culturelles et linguistiques. La liste et une copie des documents en question sont disponibles à la bibliothèque du centre.

Cette dernière contient plus de 2000 ouvrages, plusieurs PC en langue arabe, des journaux et des revues en provenance de l'autre rive de la Méditerranée.
Différents Congrès internationaux ont été organisés à l'Université de Mons- Hainaut à l'initiative du CEA et du DLCA :


En 1984 un Colloque euro-arabe a été organisé par le CEA en collaboration avec la Commission européenne et le Commissariat Général aux Relations Internationales (CGRI) de la Communauté Française de Belgique. Il avait réuni plus de quinze Ambassadeurs, plusieurs Ministres, de nombreux spécialistes et un millier de participants ( les actes, les photos et images vidéo sont disponibles).


En 1985, un Congrès, sur la situation des travailleurs et cerveaux arabes en Europe a réuni 62 spécialistes de ce sujet. Les actes disponibles ont été publiés à Paris aux éditions Maisoneuve et les images vidéo de tout le Colloque sont conservées au CEA.


En 1987, un Congrès sur les Relations Culturelles euro-arabes a permis de mettre en évidence un certain nombre de problèmes relatifs aux échanges Culturels, aux accords bilatéraux, au transfert de savoir et de savoir faire. De nombreux spécialistes qui ont représenté tous les pays de la Communauté européenne et les pays arabes, avaient pris part à ce Colloque international. Les documents audio-visuels de cet événement sont disponibles.


En 1990 l'Université de Montréal propose au CEA d'organiser conjointement un Congrès à l'UMH sur la Station de travail du traducteur au XXIéme siècle, confirmant ainsi la maîtrise par le CEA de cette matière et de l'organisation de réunions scientifiques de haut niveau. Les actes de ce Colloque sont publiés aux éditions AUPELF/UREF de l'Université de Montréal et sont disponibles à la bibliothèque.
De nombreuses autres activités et séminaires ont été organisées à l'UMH ou à la Haute Ecole du Hainaut comme la quinzaine Culturelle euro-méditerranéenne en 1995 avec plusieurs expositions historique, musicale, calligraphique et de peinture. A cette occasion, plusieurs conférences de spécialistes et d'Ambassadeurs sur l'Egypte, la Syrie, la Palestine, de même que quinze soirées culturelles, chacune destinée à découvrir un pays (conférences, musique, artisanat, cuisine, costumes folklorique, danse etc…;). Du Maroc aux pays du Golfe en passant par la Tunisie, l'Egypte etc…


Entre 1995 et 2000, un certain nombre d'accords de coopération ont été signés avec des Universités tiers-méditerranéennes, au Liban, en Syrie, en Tunisie, au Maroc. De nombreux étudiants de l'autre rive de la Méditerranée sont venus se spécialiser, dont parfois des groupes importants de 34 marocains, 32 libyens etc.. à la fois.


En 2000, participation au Consortium universitaire constitué par la Commission européenne pour la création du Higher Institut of Business Administration (HIBA) en Syrie.

En 2001, création du Centre d’études et de Recherches multimédia et début d’une série d’échanges avec le Liban dans le domaine des TIC . 
En 2004 l'Université de Damas a confié au CEA et à l'Instituts de Linguistique de l'UMH le projet de création d'une Faculté d'Interprètes Internationaux qui prendra place dans les premiers mois de 2004-2005 dans les locaux du Campus Hamak à Damas. Deux sessions intensives de formation de dix professeurs ont été organisées à cet effet : 3 mois à Damas et 3 mois à Mons en Belgique. D'autres projets avec différentes Universités de pays de la région sont en cours.

En mai 2006, le secrétariat permanent de STRADEMED (Réseau : Stratégie de Développement en Méditerranée) a été installé à l'Université de Mons et en juin 2006, la présidence de Strademed est confiée au Professeur SAFAR.
Un Congrès international est prévu pour le printemps prochain et une série de recherches , de travaux et de collaborations est lancée.

En 2015: CREATION DE DEUX DEPARTEMENTS COMPLETS (5 ans) DE CHINOIS (Zh/E) ET D’ARABE (Ar/E) DES SEPTEMBRE 2015, A LA FACULTE DE TRADUCTION ET D’INTERPRETATION DE L’UMONS

L’équipe de Mons : Najwa Hamaoui,, Alice SAWAYA, Adeline DELOR, Robert Anciaux, Abdelkader Djeflat, Amid, Abder Hmami, Xavier VERSTREPEN et Haytham SAFAR

Se connecter

Rechercher